Comprendre la structure des dossiers Linux

Programmation, développement Web, WordPress et des trucs en -ique

Comprendre la structure des dossiers Linux

3 février 2016 Linux 0
Structure des dossiers linux

La structure des dossiers Linux est vraiment différente de celle que vous connaissez sous Windows. C’est une arborescence propre à Linux qu’il faut comprendre avant d’aller plus loin. Elle vous permettra de naviguer entre les dossiers, de lister les fichiers et de comprendre un fonctionnement, utile à l’utilisation de l’OS.

Structure des dossiers Linux

Arborescence des répertoires Linux

Sur Linux, tous les dossiers sont centralisés sur une base que l’on appelle « racine » et qui est symbolisé par un slash, soit ce symbole « /« . En réalité, dans tous les systèmes de fichiers il y a une racine, le gros dossier de base qui contient tous les répertoires, sous-repertoires et fichiers… Mais à la grande différence de Windows qui organise les choses sur plusieurs racines, en classant le disque dur principal dans la racine c:\, le lecteur usb sur e:\, un disque dur secondaire sur Z:\

En clair, toutes les racines sous Windows (c:\, d:\, e:\ …) sont équivalentes à l’unique et seul racine slash, soit / ,  sous linux.

Cette racine ‘/’ sous Linux va contenir tous les dossiers racines, qui eux-mêmes vont contenir dossiers et fichiers …

Architecture Linux

Structure des dossiers Linux qui représente qu’une partie des dossiers pour illustrer l’exemple d’arborescence.

Sur Windows pour me rendre dans mon dossier personnel, le chemin étant:

  • c:\utilisateurs\laura

Sur Linux, et en se référant sur la photo ci-dessus, cela sera:

  • /home/laura

Le symbole slash indique la racine mais il sert aussi de séparateur entre les dossiers et fichiers sous linux. C’est pour cela qu’entre ‘home’ et ‘laura’ il y a un slash.

Warning: Attention de ne pas confondre le slash ‘/’ sous Linux et l’antislash (backslash) sous Windows.

Les dossiers sous la racine

Les dossiers juste après la racine, plus communément appellés dossiers de la racine, sont destinés à un processus, regardons:

  • bin binaires: Exécutables, programmes utilisiés par tous les utilisateurs.

 

  • boot initialisation: Fichiers permettant le démarrage du système.

 

  • dev périphérique: Fichiers spéciaux des périphériques.

 

  • etc configuration: Fichiers de configuration.

 

  • home contient les données propres à chaque utilisateurs.

 

  • lib bibliothèques: Sorte d’extensions pour les programmes.

 

  • media: Fichiers de montage pour les périphériques amovibles (clés usb,  disque dur…).

 

  • mnt montage: identique à média, mais usage plus temporaire.

 

  • opt optionnel: Emplacement pour applications installées hors gestionnaire de paquets.

 

  • proc processus: informations du système.

 

  • root: Répertoire du super-utilisateur.

 

  • run exécution système: informations des processus en cours.

 

  • sbin binaires système: exécutables du système ‘very important’!!!

 

  • srv services: données pour les services du système.

 

  • tmp temporaire: fichiers temporaires.

 

  • usr ressources système: gros dossier comprenant les programmes installés par l’utilisateur.

 

  • var variable: contient des données variables.

Inutile de tous les retenir, certains reviendrons très souvent comme média, var, etc …

Sur la partie suivantes je fais une liste de ligne de commande. Et si vous venez y faire un tour histoire de se promener dans la structure des dossiers linux que nous venons de voir 😉


 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *