Sauvegarde WordPress automatique avec un plugin

La sauvegarde WordPress, ou back-up en anglais, permet de ne pas se casser les dents lors d’un piratage ou d’une mauvaise manipulation sur son site internet. Même si vous avez optimisé la sécurité, il se peut qu’une faille favorise l’intervention d’un « black hat » (pirate, hacker) sur votre installation. Il faut mieux prévenir que guérir. L’intérêt est donc de garder au chaud les dossiers et fichiers afin de restaurer tout ou partie de votre site web.

Processus de sauvegarde WordPress

La sauvegarde d’un site WordPress consiste à copier les données de celui-ci afin de contribuer à sa sécurité et d’être en mesure, si besoin est, de le restaurer dans le cas d’un piratage ou d’une erreur « inopinée ». Ce processus de duplication de données se décompose en deux parties, les fichiers et la base de données.

  • Les fichiers du site dans le dossier /wp-content/
    • Thèmes
    • Extensions
    • Autres…
  • La base de données ( export de la BDD, c’est un fichier contenant les tables qui se termine en principe par .sql )
Sauvegarder la base de données WordPress
Voilà manuellement une exportation de la base de données reposant sur 3 phases (1. sélection de la BDD, 2. onglet export, 3. bouton Exécuter )

Les fichiers de votre site, soit la structure, concernent la forme de votre WordPress tandis que la base de données détient plutôt le fond, le contenu. Tout cela peut se réaliser à la main via un logiciel FTP, il suffit simplement de récupérer le dossier wp-content et la base de données. Cependant cela peut vite se révéler fastidieux à la longue. C’est pourquoi la mise en place d’un plugin dans ce cas là peut devenir un véritable avantage.

Sauvegarder WordPress avec un plugin

Il existe un panel de plugins vous assistant dans le processus de sauvegarde, en voici certains d’entre eux:

Ces deux là sont, à mon sens, les plus pertinents dans la catégorie des « back-up ». Après tout, le principe de fonctionnement de base est le même. A vous de choisir l’outil avec lequel vous êtes le plus à l’aise.

Mettre en place un système automatisé de sauvegarde WordPress

Le but de cette automatisation est de diminuer les tâches de l’administration.

Utilisons une extension de sauvegarde qui a fait ses preuves et qui propose plusieurs services, notamment gratuite. Il s’agit du plugin précédemment cité plus haut, UpdraftPlus.

Le plugin UpdraftPlus

plugin de sauvegarde wordpress - UpdraftPlus
un plugin qui vous permettra de dormir sur vos deux oreilles

Prise en main

Après l’installation, rendez vous dans la section réglages puis dans le plugin UpdraftPlus. Dans l’onglet « Etat actuel » vous aurez un aperçu général ainsi que trois boutons pour des actions « manuelles ». D’ailleurs, je vous invite a cliquer sur sauvegarder maintenant.

sauvegarde wordpress automatique

Dans l’onglet suivant on retrouve le listing des sauvegardes. Rien de bien difficile jusque là.

C’est ici, dans la partie « Réglages » que l’on programme les sauvegardes. L’option « le nombre de sauvegardes planifiées » permet de limiter les données inutiles en remplaçant les anciennes sauvegardes par les plus récentes.

sauvegarder WordPress sur le cloud

En ce qui concerne le nombre et la fréquence de sauvegarde wordpress:

  • Il est préconisé d’avoir au moins trois sauvegardes.
  • La fréquence dépend de votre cadence de publication, il n’existe pas de règles préétablies posez vous la question: « combien d’articles êtes vous prêt a perdre sans risque de jeter votre pc par la fenêtre? »
Conseil
Le plugin stockera de base directement dans votre serveur d’hébergement mais veillez a disposer les sauvegardes de WordPress à différents endroits ( google drive, mail … ).

Les derniers onglets, « outils avancés » et premium, permettent le débogage de l’extension et le passage à une version payante ( cryptage des données, gestion plus fine … ).

 


 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Une réaction sur “Sauvegarde WordPress automatique avec un plugin

  1. […] Faire une sauvegarde WordPress avec un plugin et automatiser le tout, c'est bien. Comprendre le fonctionnement c'est top mais appliquer les bonnes pratiques  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *